Super Food Santé

Alimentation et compléments alimentaires

On ne compte plus les études qui démontrent le rôle primordial de notre système digestif sur la performance de notre système immunitaire, mais aussi sur de multiples fonctions corporelles, physiques et psychiques. Il s’agit donc d’en prendre soin, et de « bien se nourrir ». 

 

Aborder l’alimentation, et les différentes recommandations alimentaires, souvent très diverses ou contradictoires, dépasserait largement nos possibilités. Chacun peut trouver de nombreuses publications correspondant à ses besoins, suivant ses croyances et expériences alimentaires.

 

En dehors de situations très spécifiques, il y a un large consensus quant aux bienfaits d’une alimentation de type méditerranéen, avec huile d’olive et oléagineux, beaucoup de légumes (y compris légumes sauvages), fruits, peu de viande et de poisson, des céréales et légumineuses, un peu de vin rouge, beaucoup d’exercice physique… et des relations humaines riches.

 

Il nous semblait plus judicieux de mettre l’accent sur quelques éléments qui sont incontournables dans le cadre d’une prévention générale, aussi bien que par rapport à l’épidémie actuelle :

 

La vitamine D :

C’est une prohormone synthétisée sous la peau sous l’effet du soleil, puis transportée dans le foie et les reins où elle est transformée en hormone active. Elle est responsable de l’absorption intestinale du calcium et de la santé osseuse.

En outre, elle module le fonctionnement du système immunitaire, et joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique (on parle d’orage cytokinique) à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères de Covid-19.

Les études récentes démontrent enfin l’utilité de ce que tous les praticiens de médecine naturelle recommandaient depuis belle lurette à leurs patients! Ainsi l’Académie nationale de Médecine (France) recommande maintenant l’administration de Vit D3 en prévention, et de hautes doses en cas d’infection.

En prévention, elle réduirait de moitié le risque d’infection, et si vous êtes infectés, elle diminuerait de moitié le risque de forme grave! 

Concrètement, sauf problème de santé particulier, et dans ce cas, parlez-en à votre médecin qui pourra vous faire un dosage sanguin de la vitamine D. Vous ne risquez absolument rien de prendre quotidiennement des gouttes de vitamine D3, d’octobre à mars. Au moins 1500 UI (unités internationales) par jour.

 

La vitamine C :

 

Apportée par les fruits et les légumes, c’est un puissant antioxydant. 

Les apports officiels recommandés sont de 110 mg par jour, mais toutes les nouvelles études montrent que seul un minimum de 400 mg par jour améliore la résistance au stress, le traitement de l’hypertension, la santé des artères, la prévention des cancers. 

 

Des doses encore plus hautes sont préconisées pour renforcer le système vasculaire face au Covid 19 en cas de symptômes cardiaques, mais ça, c’est une affaire de spécialistes.

 

 

Le Zinc :

Indispensable au système immunitaire pour lutter contre le virus. Avec l’âge, l’altération de la barrière intestinale réduit l’absorption du zinc, d’où l’intérêt de se supplémenter. Mais ne pas dépasser la dose journalière de 15 mg.

 

Le Magnésium :

Les reins et le foie ont besoin de magnésium pour absorber la vitamine D. Le stress chronique épuise nos réserves. 

Dans nos pays industrialisés, nous manquons souvent de magnésium, accroissant le risque de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension, de problèmes de mémoire, de fragilité osseuse, de problèmes métaboliques (obésité, diabète, cholestérol élevé…) 

500 mg par jour en association avec la vitamine D sont recommandés en prévention anti-Covid (ou en prévention tout court).

Les aliments les plus riches en magnésium sont le cacao et le chocolat noir, les fruits à coque, les mollusques, les céréales complètes, les fruits et légumes secs.

Il est utile d’en prendre comme complément alimentaire, mais il faut bien choisir sous quelle forme : les trois meilleures sont le malate, le citrate, et le glycérophosphate de magnésium. Le malate de magnésium a une biodisponibilité élevée (il est très bien absorbé par l’organisme), en plus il est basifiant (diminue l’acidité) et protège les reins, et ne perturbe pas le fonctionnement du système digestif. À prendre en cure de 6 semaines à 6 mois.

 

D’autres compléments (les omégas 3, la coenzyme Q10) peuvent être utiles, la liste ci-dessus n’est pas exhaustive!

©2018 by Artisan du vivant. Proudly created with Wix.com